Le temps de l’Avent

En avant pour l’attente, pour un joyeux Avent.”

En avant pour l’attente,
Pour un joyeux Avent ;
Mon Sauveur, je le chante
Et le loue bien avant
Que la Vierge l’enfante !

Mon regard déjà guette
L’astre né de l’Orient ;
Il le suit, il s’apprête
À voir l’Enfant souriant,
Irradiant sa cachette.

Ma faim déjà embrasse
Le tendre petit Pied
Qui laissera Ses traces,
Parcourra le sentier
De ronces, à ma place.

 

Déjà, elle déguste
La Vie, le Pain Vivant,
Et cet Amour auguste,
Flambant, toujours devant,
De sa croix qui s’incruste !

Ma soif déjà s’abreuve
D’un immuable étang,
D’une Parole neuve
Qui, en ressuscitant,
Nous a servi sa Preuve !

Et je bois au calice
Du soleil qui descend,
Brûlant du sacrifice
De l’Agneau, dont le sang
Lavera tous nos vices !

C’est l’Avent, c’est l’attente
D’un bel événement
Qui déjà nous enchante
De cet Avènement
À l’issue triomphante !

C’est le temps de trop croire !
Trop croire en temps record ;
De prévoir la mangeoire
Qui recevra Son Corps,
Qui s’emplira de gloire !

C’est le temps du Voyage,
C’est le temps de l’Avent !
Préparons nos bagages
Pour aller dans Son vent,
Jusqu’aux confins des âges !

Jusqu’au creux d’une crèche
D’où jaillira l’Enfant
Vers ce monde qui pèche,
Et Lui qui le défend,
Sans cesse le repêche !

Aleteia – Ronald Barakat – published on 28/11/16 – updated on 08/11/21

Nous contacter

Merci de nous laisser un message !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?