Le mot du Père François

Chers paroissiens,

Mardi prochain, la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Eglise remettra son rapport à la Conférence des Evêques de France. Ce sont les évêques eux-mêmes qui ont souhaité ce travail de vérité pour prendre la mesure des drames terribles qui se sont produits dans l’Eglise durant ces dernières décennies. Si nous devons nous préparer à « un moment rude et grave », éprouvant pour nous tous, nous savons que le plus rude et le plus éprouvant sera toujours la souffrance des personnes victimes de tels abus et le traumatisme profond qu’elles ont subi. Cela exige de notre part de l’humilité, de la compassion et un profond respect à leur égard. Quant à ce que nous pouvons demander à Dieu pour nous, c’est la grâce de reconnaître que la vérité est toujours libérante, de ne manquer non plus ni de lucidité ni d’espérance.

Lundi, le service diocésain des Malades a proposé une journée de réflexion et de prière – un temps fraternel aussi-, aux personnes qui donnent de leur temps pour rendre visite aux personnes malades ou très âgées et leur porter aussi la communion eucharistique. Plus d’une vingtaine d’entre elles ont pu répondre à cette invitation et nous les en remercions vivement. Les paroles du Seigneur dans la parabole du Jugement dernier : « J’étais malade et vous m’avez visité. » nous rappelle qu’il s’agit d’une exigence évangélique, à laquelle nous ne pouvons nous soustraire. Les attentes sont très nombreuses et il est bon de nous organiser pour y répondre. Avec l’accompagnement du Père Joseph, la prière pour les malades va être repensée et élargie à l’ensemble de l’espace missionnaire ; il est aussi possible d’appeler Sophie Laguerre, aumônier de l’hôpital (06 62 13 93 98) pour la prévenir de l’hospitalisation d’un proche afin qu’elle puisse lui rendre visite. Par ailleurs, nous constatons tous que des personnes, habituées à venir à la messe, ne peuvent plus s’y rendre en raison de leurs infirmités ; elles sont même peu à peu oubliées de nos communautés ; sans doute pourrions-nous leur porter la communion à l’issue de la messe dominicale, si nous étions plus nombreux à le proposer ; certains d’entre vous le font fidèlement pour un proche ou un voisin, et nous vous en sommes très reconnaissants.

 Dimanche, ceux qui le peuvent se rassembleront à la basilique Saint-Remi à 16 h pour fêter le saint patron de notre diocèse et le confier à son intercession au moment où il vit de si profonds changements. La messe sera présidée par Mgr Paul Abel Mamba Ditta, évêque de Ziguinchor. En ce mois d’octobre, nous aimons nous confier aussi à Notre-Dame du Rosaire, fêtée le 7. La prière du chapelet est proposée en de nombreuses églises de nos paroisses.

Vous trouverez ci-joints corrigés le calendrier des messes dominicales et la feuille d’information mensuelle ainsi que la feuille d’information hebdomadaire.

Bon dimanche à tous, avec notre amitié.

Père François et l’équipe pastorale

Nous contacter

Merci de nous laisser un message !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?